L’AECA, UNE MISSION : INFORMER !

L’Association des Étudiants en Cinéma d’Animation (AECA), partenaire du RECA pour l’organisation de ses prochaines Journées, est née de la volonté de plusieurs étudiants de mieux informer leurs camarades sur leurs droits et devoirs dans le secteur du film d’animation. Catherine Manesse, étudiante en 4ème année à GOBELINS l’école de l’image à Paris, a participé au développement de l’association et en demeure l’une des membres actives. Elle a accepté de répondre aux questions d’e-RECA.

 

 

 

1) Quand, comment et pourquoi avoir créé l’AECA ?

Au printemps 2016, nous avons appris que la renégociation de la convention collective du secteur du film d’animation avait débouché, entre autres, sur la création d’un statut « junior » qui proposait pour certains postes des salaires inférieurs aux minima actuels. Plusieurs étudiants de différentes écoles d’animation ont, à cette occasion, décidé de se rassembler pour faire entendre leur voix. Le mouvement avait commencé école par école. Nous nous sommes vite rendus compte qu’il fallait relier toutes ces différentes actions. Cela s’est fait principalement via les réseaux sociaux, notamment facebook. Nous nous étions aperçus que malgré les liens amicaux entre les écoles, il n’existait pas de structure étudiante rassemblant tous les étudiants de l’animation et qu’il était difficile de faire entendre sa voix en tant que futur professionnel de l’animation sans porte-paroles.

Aujourd’hui encore, les étudiants arrivent dans le milieu professionnel avec un cruel manque de connaissances de leurs droits, des faux pas et abus à éviter. L’AECA, dont les statuts ont été déposés il y a 1 an maintenant, a donc pour principaux objectifs d’informer, de rassembler et créer des liens entre les étudiants et d’aborder ensemble des problématiques qui les concernent tous.

 

2) Combien de membres adhèrent à l’AECA et comment fonctionne l’association ?

L’AECA est actuellement en lien avec 1 à 2 représentants dans une quinzaine d’écoles. Notre objectif est de mettre en place des relais dans le maximum d’établissements en France, entre les nouveaux étudiants qui arrivent et les jeunes diplômés qui partent, même si bien sûr, l’association reste ouverte à ces  jeunes professionnels.

En début d’année, les plus actifs d’entre nous contactent donc les nouveaux pour trouver parmi eux des personnes souhaitant s’impliquer dans la vie de l’association.  L’adhésion à l’AECA est libre mais implique l’acceptation d’une charte déontologique que nous avons rédigée et qui explique nos objectifs (ndlr : disponible sur le site de l’association).

Le fonctionnement est très souple et nous voulons garder cette souplesse. Les actions sont menées en fonction de la disponibilité de chacun.

L’éloignement géographique nous oblige à faire notre communication interne par le web. Cela nous permet d’être très réactifs dans nos discussions et nos prises de décisions, et ainsi de recueillir les avis de tous. Une assemblée générale est programmée chaque année à Paris, au printemps.

Nous sommes également très liés au collectif Velma qui est notre équivalent pour les professionnels. Nous travaillons beaucoup ensemble à rendre simples et claires des informations sur le monde du travail.

 

3) Quels liens entretenez vous avec le secteur ?

Notre 1er contact avec le secteur de l’animation se fait au travers de nos enseignants qui pour beaucoup d’entre eux sont également des professionnels du milieu. Ils sont pour nous une source d’informations précieuse. La collaboration avec le collectif Velma qui nous met également en lien avec la profession est aussi très importante. Nous ne voulons pas entrer en confrontation avec le secteur mais bien créer et maintenir des liens.

L’animation est un petit milieu, et la grande proximité qui existe entre les étudiants et la profession est également liée aux stages et aux réseaux d’anciens élèves qui sont très actifs. De plus, beaucoup d’étudiants travaillent au cours de leurs études et sont donc souvent déjà en lien direct avec le milieu professionnel.

 

4) Quels sont vos objectifs à court, moyen et long terme ?

Notre mouvement est encore jeune. Notre volonté première est d’arriver à le pérenniser. Le principal objectif est et restera d’informer les étudiants.  Par diverses actions. À Gobelins, par exemple, nous avons organisé des conférences sur plusieurs sujets qui nous apparaissaient comme fondamentaux : les différents statuts possibles, la négociation de son contrat, la défense des droits des salariés grâce aux syndicats…

Malheureusement, ces conférences étaient réservées aux étudiants de Gobelins. Nous aimerions en organiser pour toutes les écoles. Être partenaire dans l’organisation des prochaines Journées du RECA permet à l’AECA de toucher les étudiants de plusieurs écoles en même temps. C’est ce genre de partenariats que nous souhaitons développer. Nous sommes très ouverts à toute opportunité de collaboration dès lors qu’elles poursuivent ce double objectif d’information et de mise en contact.

Nous voudrions également améliorer notre site internet et développer la mise à disposition de documentation. Il y a de nombreux thèmes que nous voudrions aborder. Et pas seulement ceux concernant ce qui nous attend à la sortie de l’école ! Il y a aussi des questions qui se posent pendant nos études comme les stages et les abus que certains d’entre nous rencontrons parfois ou l’augmentation des frais de scolarité qui pose des problèmes de financement à certains d’entre nous.

Nous aimerions aussi travailler en « amont » en donnant par exemple aux plus jeunes qui souhaitent intégrer une formation en animation des renseignements sur nos différentes écoles au niveau des contenus pédagogiques mais aussi du fonctionnement, de l’ambiance.

L’objectif à plus long terme est de faire entendre le point de vue des prochaines générations de techniciens, producteurs, auteurs et artistes du milieu de l’animation, en leur donnant une voix et du poids dans les débats.

 

Contact : Catherine Manesse – AECA – E-mail : ae.cineanim@gmail.com – Site web : www.aeca.wordpress.com – Page Facebook : www.facebook.com/aecanimation